Cinéma · Musique · Littérature · Scènes · Arts plastiques · Alter-art 

accueil > index des mots clés 02. Genre > détail mot-clé

Science-Fiction

Articles liés à ce mot-clé

Mis en ligne le 20 avril 2004 en Cinéma

Avalon, de Mamoru Oshii

Avalon n’est pas la grande claque que promettait faussement la bande-annonce. Servi par une belle musique, le film n’est malheureusement sous-tendu par aucune tension narrative.

Mis en ligne le 22 novembre 2004 en Littérature

Crash !, de J. G. Ballard

Crash !, plus de trente ans après sa parution, est toujours aussi puissamment moderne. Qu’est-ce qui fait, qu’aujourd’hui encore ce roman occupe une place de choix dans le panthéon de la sf ?

Mis en ligne le 20 mai 2004 en Littérature

Entretien avec Jean-Daniel Brèque, traducteur d’"Ilium"

A l’occasion de la publication de la traduction française du dernier roman de Dan Simmons, Ilium, Artelio s’est entretenu avec son traducteur Jean-Daniel Brèque. Agréable moment pour s’entretenir d’Ilium, bien sûr, mais également du métier de traducteur, ou de littérature en général.

Mis en ligne le 7 juillet 2004 en Littérature

Ilium

Dans la plaine d’Ilium, les mortels s’étripent. Sur l’Olympe aux mille marbres, les Immortels s’en réjouissent. Au château d’Ardis, on jouit hédonistement d’une existence sans Alpha ni Omega. Et enfin, sur les lunes de Jupiter, crabes géants, submersibles et docteurs ès lettres planifient une expédition de grande ampleur. Le décor ainsi dressé, que le Barde empoigne sa lyre, et compose sur les cordes les vers de l’aède aveugle...

Mis en ligne le 12 mars 2006 en Littérature

Les Cantos d’Hypérion et Les Voyages d’Endymion

"Mon esprit inquiet ne supporterait jamais De couver si longtemps une volupté, S’il n’épiait, quoique craintivement Une espérance derrière l’ombre d’un rêve." John Keats, extrait du poème "Endymion" (dédié à Thomas Chatterton)

Mis en ligne le 7 mai 2004 en Cinéma

Matrix revolutions

Deuxième volet sorti en mai dernier, Matrix reloaded avait engendré deux types de réaction. Il y avait les déçus face à l’overdose d’action et la dispersion de l’univers du Matrix originel et à l’opposé les hyper enthousiastes (dont je faisais moi-même partie) devant l’audace de la surenchère spectaculaire et philosophique proposée par les frères Wachowski. Matrix revolutions devrait à peu près remettre tout le monde d’accord mais pas forcément pour les bonnes (...)

Mis en ligne le 11 juin 2004 en Littérature

Mort et temporalité dans l’oeuvre de Dan Simmons

Le Styx coule à l’envers est le titre de la première nouvelle de Dan Simmons. Puissamment évocateur, il mélange à l’idée de mort, celle de l’écoulement, liée au temps. Ces deux notions, apparemment incompatibles (puisque la mort est la sortie du temps pour l’être) sont pourtant étroitement liées dans une partie de l’oeuvre de Dan Simmons.

Mis en ligne le 5 mai 2005 en Littérature

Pattern Recognition, de William Gibson

Les prédictions des cyberpunks des années 80, comme celles de toute vraie Science-Fiction anticipative, ne faisait que décrire le présent de leurs auteurs. Elles s’avèrent vingt ans après toujours aussi actuelles, et le cyberpunk est à présent un courant qui englobe une réalité si large, aux contours si flous que la pertinence même du concept devient suspecte. D’autant que de l’aveu même de ses créateurs, le cyberpunk est mort et que Pattern Recognition, le dernier ouvrage de son père/son pape, William Gibson [1], est publié dans une collection de littérature générale. Nous allons voir comment, au (...)

Mis en ligne le 15 novembre 2004 en Alter-art

Sillage

Nävis vit dans la quiétude de la jungle avec Houyo le tigrours, jusqu’au jour où le Madjestoet Heiliig, du peuple des Hottards, descend du ciel pour superviser la hotta-formation de ce monde jugé inhabité. La hotta-formation détruit rapidement la biosphère, et ça, Nävis ne saurait le tolérer. Unique représentante d’une espèce évoluée inconnue, elle sera emmenée à bord de Sillage, un gigantesque convoi multiracial sillonnant l’univers à la recherche de planètes à coloniser. Nävis a la particularité unique d’être psy-neutre ; nul ne peut lire ses pensées. Très vite et à son insu, elle devient un rouage important dans (...)

Mis en ligne le 13 mai 2004 en Cinéma

Solaris, de Steven Soderbergh

Pour son treizième long métrage, Steven Soderbergh s’attaque à un genre qu’il n’a jamais encore exploré : la science-fiction. Loin de suivre la mode des gros blockbusters à effets spéciaux, le cinéaste a opté avec Solaris pour une fiction dans l’espace entièrement centrée sur l’humain. Il suit en cela l’approche que Brian de Palma avait développé dans Mission to Mars. Comme celui de Jim McConnell avant lui, le voyage de Chris Kelvin vers l’infini le ramènera ainsi vers son épouse décédée. Pour tourner son nouveau long métrage, Steven Soderbergh s’est inspiré aussi bien du (...)

Mis en ligne le 12 mai 2005 en Cinéma

Star Wars II : L’attaque des clones

La République Galactique vit de sombres heures. Attentats, manipulations d’archives, menace séparatiste et onéreuse armée de clones commandée à son insu ; la voilà confrontée à ce qui semble bien être un vilain complot. Tandis qu’entre frustration sexuelle et problèmes familiaux, Anakin goûte à la volupté du massacre au sabre, le flegmatique Obi-Wan Kenobi, portant barbe et faux-col, mène son enquête sur une planète qui ressemble à la Bretagne, avant de jouer les gladiateurs dans une arène. Et pendant ce temps là, Darth Sidious sirote un verre, tire les ficelles, et ricane (les seigneurs Sith peuvent faire trois (...)

Mis en ligne le 10 juin 2005 en Alter-art

Star Wars, le jeu de rôle

Dans une galaxie pas si éloignée de nous, une révolution est survenue à la fin de l’année 2003 : Star Wars, jeu lié au dé à six faces (D6) par l’imaginaire de la communauté rôliste, est entré dans la norme de plus en plus envahissante du Système D20, l’avatar des magiciens de la côte (Wizzards of the coast, éditeur de Donjons et Dragons) qui tend à imposer son hégémonie sur le monde du jeu de rôle. Laboratoire d’examen privilégié de cette transition, Star Wars donne l’occasion d’esquisser un point sur ce glissement, sur ce qu’il apporte et retire à cet univers, et surtout sur ce (...)

Mis en ligne le 29 novembre 2005 en Littérature

Villa Vortex, de Maurice G. Dantec

Après s’être perdu, quatre ans durant, dans les méandres de la pataphysique post-moderne, l’enfant rebelle de la littérature française renoue avec ses anciennes amours : retour vers le futur du roman cyber-punk avec Villa Vortex, chronique déjantée de l’Apocalypse du monde occidental, où le World Trade Center entraîne dans sa chute ce qui restait de conscience dans la fiction, et de science dans l’artillerie neuronale de Maurice G. Dantec.

imprimer

réagir sur le forum

outils de recherche

en savoir plus sur Artelio

écrire sur le site