Artelio

accueil > dossier > Manga et Japanimation, phénomène de société ? > article




 

Entretien avec Nyan, secrétaire du site Iscariote

Un grand nom de la scanlation

Iscariote est le site de référence en matière de mangas traduits sur le net, qui propose des nouveautés quotidiennes, et un choix de mangas de grande qualité. C’est une véritable mine d’or pour le développement de la culture manga en France.


Lexique

Scantrad/scanlation : activité de traduction de scans de mangas sur internet.

Team : l’équipe qui traduit un certains nombre de mangas, organisée et composée de traducteurs, scanneurs, checkeurs, éditeurs, mais aussi secrétaire et webmaster bien entendu.

Release : sortie d’un chapitre.

(JPEG)

D’Iscariote

Rencontre avec Nyan, secrétaire de la team Iscariote, institution d’importance dans le petit monde du scantrad sur le net. C’est une team au rendement extraordinaire, à savoir une ou plusieurs releses par jour, et qui présente l’avantage de mettre son travail à disposition des fans en accès téléchargement direct, sans avoir recours au truchement de l’IRC ou du P2P.

Au cours de l’entretien, Nyan a souligné quelques aspects du travail de scantrad qu’il faut bien conserver à l’esprit. Iscariote fait un travail illégal, car la team ne paye aucun droit pour les scans de mangas qui sont gratuitement mis à la disposition des fans.

Cependant, il faut souligner que les éditeurs, tant japonais que français, acceptent le travail des teams de scantrad. Cela parce que celles-ci se soumettent à une éthique rigoureuse, et retirent de la distribution toute série qui passe sous licence en France (et cela avant même que la série en question soit distribuée par l’éditeur, ce qui implique souvent un délai de plusieurs mois entre son retrait du site, et son apparition en librairie).

(JPEG)

Cette tolérance, qui fait le scantrad, bien que demeurant illégal, se trouve tout de même aux franges du licite s’expliquant par le fait qu’il constitue pour les maisons d’édition une externalité positive. C’est à dire que, bien qu’échappant au marché, il bénéficie à celui-ci. Nombre de lecteurs qui découvrent une série sur internet se la procurent ensuite en librairie, les maisons d’édition peuvent avoir une idée de ce qui marche et qui se peut acheter au Japon, et enfin, les lecteurs ont l’opportunité de découvrir des titres qui ne seraient sans doute jamais venus jusqu’à nous sans cela (et dont Artelio essayera de vous faire découvrir quelques titres à l’avenir). Iscariote lutte pour le développement du manga, et leur activité se veut donc complémentaire de l’édition traditionnelle. Leur travail est remarquable à bien des égards, car il favorise une découverte plus complète du monde du manga, avec des sorties qui sont d’un ton décalé à ce que le marché français, focalisé sur les gros succès, ne peut se permettre de proposer.

L’excellente qualité du site, qui propose des traductions précises, avec un très bon travail de mise en page, et écrites sans fautes (contrairement à ce que font certaines maisons d’édition) ne doit pas faire oublier leur amateurisme. La pub qui se trouve sur leur site ne sert qu’à payer l’hébergement, ils restent à l’écoute des remarques émises sur leur forum, et leur travail ne leur rapporte rien d’autre que la satisfaction des fans, du travail bien fait, et de vivre leur passion pour le manga.

L’interview

Bonjour, peux-tu te présenter brièvement ?

Bonjour à tous, alors moi, on m’appelle Nyan, je suis aussi affublée de pas mal de sobriquets comme nyanounette et dérivés, parfois je suis aussi Dieu, ou le Tyran ^^ allez savoir pourquoi. J’ai 19ans mais je fais partie des plus jeunes membres d’Iscariote (Forcément il fallait une bande de vieillards séniles pour monter une team comme celle-là) je suis actuellement étudiante et je fais des boulots à temps partiel à côté, ne me demandez pas où je trouve du temps pour Iscariote j’en sais rien, je crois que je dors moins voilà tout ^^.

Quel est ton rôle dans la team Iscariote ?

Je suis une isca-secrétaire j’ai donc un oeil sur le suivi des projets, sur les mails, sur les équipes, mais je ne suis pas la plus performante ! ahah ^^... Je suis avant-tout Checkeuse, je traque les fautes d’orthographe et les fautes de traductions, je m’occupe aussi du recrutement (si ya des intéressés ^^).

Et à quoi ressemble un membre d’Iscariote en général ?

Les membres d’iscariote sont donc une bande de vieux (entre 20 et 30ans pour simplifier) avec un but, celui de faire découvrir le manga à travers des séries inconnues ou de publier des auteurs qui ont encore leur accès refusé en français. Je vous rassure on a tous une vie à côté, mais au fil du temps on a découvert le travail d’équipe et même si des fois le boulot est dur on continue notre bonhomme de chemin.

Peux-tu me raconter comment s’est formé Iscariote, comment tout à commencé, et les grandes lignes de l’évolution de la team et du site ?

Au commencement étaient trois fondateurs, et un out-sider. Ils ont eu l’idée saugrenue de monter une team de scantrad. Il en existait déjà en anglais donc le concept ne vient pas d’eux. Mais nous étions alors la première, ou parmi les premières teams, à le faire en français, pour les feignants, et ceux qui ne sont pas familiers avec l’anglais.

Ils ont donc commencé leur labeur en demandant de la participation à leurs proches. (j’en fais partie je me suis fais attachée pendant des heures à une chaise avant de signer un pacte avec le diable ^^) On avait déjà en projet de faire du Adachi, l’un des auteurs vraiment difficile à sortir en France mais très apprécié des fans. Hellsing a donné le ton à la team* et reste une de nos séries phare je pense. (NdlR : à présent retirée du site, car licenciée par Tonkam et sur le point de sortir dans les bacs.) Le site est venu compléter l’IRC peu après nos débuts. Et petit à petit à force de nous faire connaître, à mesure que le temps passait, les équipes ont changées. Il y avait ceux qui subissaient le cours de la vie, changeaient de maison, de boulot, de connection, il y avait les nouveaux recrutés, ceux qui reviennent parfois, l’un de nos chefs qui est parti à l’étranger... Que de souvenirs ^^

Aujourd’hui on cherche à poursuivre ce qu’on a construit depuis tout ce temps selon les attentes de ceux qui nous encouragent ^^

Personnellement, comment es-tu venu à Iscariote ? Qu’est-ce qui t’a motivé ?

(JPEG)

Moi, un soir, on est venu me demander "Hey, tu veux pas traduire des trucs avec nous ?" Sur le moment j’ai pas compris ce qui m’arrivait... Mais comme on me proposait Dn Angel (NdlR : depuis licencié et en cours de publication) une série que j’aime beaucoup et que je sentais venir le bon délire entre potes, j’ai dit oui ^^ et depuis.... Je ne suis plus traductrice. Ce qui m’a motivé c’est sans doute le côté convivial qui semblait se profiler dans l’idéal de la team et dans la façon dont on voyait ça entre potes.

Peux-tu décrire rapidement comment se passe la scantrad et comment fonctionne la team ?

Rapidement, alors chez Iscariote, on a plusieurs étapes, outre le relationnel avec les teams américaines chez qui on récupère quelques scans, on scanne parfois nous-même nos releases. Donc on va commencer en haut de l’échelle. Il y a d’abord le scanneur (ou le négociateur de scans si ce ne sont pas les nôtres) ensuite, le traducteur, qui envoie un fichier texte qui va être donné au checkeur, celui qui traque les fautes. Ensuite on envoie ça à l’éditeur, qui va tout bien placer dans les bubulles. Il nettoie aussi au passage les planches qui sont un peu ratées, et on renvoie au checkeur pour un dernier coup d’oeil, autant sur le texte où il peut rester des fautes, que sur l’editing qui peut avoir quelques défauts (c’est très rare ^^). Ensuite, bah c’est la sortie, et le lecteur reçoit par le site, ou par IRC, son chapitre tout frais tout neuf. Tous ces envois sont centralisés par le boss et les secrétaires chez isca pour que rien ne se perde ^^ Enfin moi je perds tout.

Le travail d’Iscariote est de grande qualité, à mon avis meilleur que celui de certaines maisons d’édition, comment arrivez-vous à un tel niveau ?

Alors ça, c’est une bonne question, personnellement je ne suis pas éditeur, et je trouve leur travail merveilleux. Je pourrais partir dans de longues explications mais je vais essayer de structurer cela par étapes :
- Nos premiers éditeurs ont appris sur le tas, nous avions tous critiqué un jour le travail des maisons d’édition, donc on a essayé de ne pas reproduire le même schéma, et de faire au mieux.
- Les éditeurs qui ont été recrutés ensuite, comme tout le monde, ont passé un test d’aptitudes, inutile de préciser qu’ils l’ont réussi et qu’ils ont donc un niveau conséquent.
- Les maisons d’éditions ont des contraintes comme la distribution, l’impression, et le commerce que nous n’avons pas, peut-être qu’ils ont encore du mal à tout gérer. Nous, nous sommes des fans on a le temps de regarder nos planches dans le blanc des yeux et de lui dire "toi ma mignonne, je vais changer tes niveaux t’es vraiment pas belle...". Pour le check c’est pareil, il me semble même que certaines maisons d’édition n’ont pas d’adaptateurs, donc soit le traducteur se débrouille vraiment bien, soit bah au bout du compte il reste des fautes. Concernant la traduction, comme on fait de la traduction de traduction, je crois qu’on est mal placés souvent pour critiquer la leur ^^.

Certains membres sont-ils professionnels de la traduction et de l’edit ? Ou alors certains s’y destinent-ils ?

Aaah ça c’est une question qui a déjà été posée, on a quelques pros, très très peu, je pense deux ou trois sans regarder ma grille ^^. Je ne sais pas si certains s’y destinent, mais je pense que pas mal de personnes chez Isca pourraient éventuellement y songer vu leur expérience.

Existe-t-il un "monde du fansub/scantrad" ? Les team communiquent-elles beaucoup entre elles ?

Nous sommes très favorables à une bonne entente dans ce milieu (ça fait très mafieux comme terme ^^). Nous avons même des partenariats avec d’autres teams, certains traducteurs et éditeurs bossent même chez plusieurs teams. Nous avons un bon contact même auprès des teams anglophones, bien sûr, ce n’est pas toujours le cas, je me souviens de certains conflits avec d’autres teams, certains nous en voulaient sans que j’en connaisse la raison. Il faut croire qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Quoiqu’il en soit on essaie de respecter une éthique commune pour conserver la convivialité de cette activité.

Quelle est l’importance des team US dans votre travail ? Comment se passent les relations avec elles ?

Ils sont très importants dans le sens où nous travaillons sans doute à 75% sur des scans et des traductions US, les relations dépendent un peu des gens, certains sont ouverts d’autres moins, mais en général il n’y a pas de soucis.

(JPEG)

Quels sont les mangas favoris d’Iscariote ? Et les tiens plus particulièrement ?

J’aurais du mal à répondre là c’est une colle ^^. Je parlais de Hellsing un peu plus haut, vu le nom de la team (qui ne vient pas que de là ^^) je pense qu’elle tient une grande place dans nos séries, il y a les Adachi, puisque certains fans ne viennent que pour ces séries, on a eu une grande folie des Candy et des Georgie que je n’aime pas particulièrement, mais je crois que chacune de nos séries a son propre fan-club. Nous avons voulu faire varié on a donc un panel étendu. Personnellement j’adore Chrono Crusade et j’ai adoré MPD Psycho que je recommande à ceux qui pourront acheter la version de Pika.

Quels sont les mangas qui retiennent le plus ton attention, ce qui t’intéresse dedans ?

On a fait un sondage sur le forum, chacun mettait ses trois séries Iscariote préférées, Prince of tennis revient souvent, elle possède tous les éléments pour rendre un manga sportif intéressant. Mais je crois que dans ce qui retient vraiment notre attention, la section Seinen que nous avons ouverte répondra à la question, ce sont des mangas vraiment à part, un peu prise de tête parfois dans la lignée des Monster (NdlR : série en cours de publication chez Kana), et vraiment bien ficelés. Le patron me dit qu’il préfère Zetman.

Un avis sur la LEN ?

C’est dangereux de laisser une loi spécifique à des gens qui ne sont pas spécialisés... [Rires] Plus sérieusement elle devrait être réétudiée faute de quoi elle deviendrait une entrave de liberté à but financier et commercial, ce qui est critiquable.

* La division Iscariote apparaît dans le manga Hellsing

par Pierre Raphaël
Article mis en ligne le 13 mai 2004

Toutes les illustrations de cet article viennent du site Iscariote qui en contient beaucoup d’autres toutes aussi belles.