Cinéma · Musique · Littérature · Scènes · Arts plastiques · Alter-art 

accueil > dossiers > Le sport en manga

Le sport en manga

Coeur de l’oeuvre ou média d’autre chose ?

Parangon du shônen nekketsu, Captain Tsubasa s’est imposé comme l’ultime référence du manga de football, et est devenu une oeuvre mondialement connue. Jusqu’en Europe, terre du foot, ce manga a influencé des adolescents qui ont choisi ce sport après l’avoir lu ! Slam Dunk, manga consacré au basket, est désormais un classique. Il fut de la glorieuse trilogie qui, avec Yuyu Hakusho et Dragon Ball, porta les ventes du Shônen Jump à leur niveau le plus élevé. Inoue, son auteur, s’est fait connaître au travers de cette oeuvre, dont les fans espèrent encore voir naître la suite une jour.


(JPEG)Le sport est un sujet de fiction qui s’accomode à merveille du manga, au regard des exemples avancés. Cependant, ceux-ci représentent la tendance des mangas où le sport est sujet principal, voire unique, de l’oeuvre. En outre, ce sont des shônen, qui proposent un traitement très particulier du sport, qui repose sur l’esprit de dépassement de soi, et de sacrifice consenti pour obtenir la victoire.

En effet, au travers d’un thème comme le sport, le manga donne à voir une multitude de traitements et d’approches possibles. Le sport peut n’être que le prétexte, ou le contrepoint à autre chose. Faut-il évoquer I’ll, manga de basket, dont le but est plus de montrer la vie quotidienne des jeunes japonais que de la compétition sportive ? Ou encore le magique Ping Pong de Matsumoto Taiyo, où le détournement des codes classiques du shônen de sport conduit à poser une critique de certaines valeurs de la société japonaise ?

(JPEG)Le sport n’est finalement qu’un matériau qu’il faut traiter. Derrière lui, bien souvent, ce sont des valeurs (abnégation, détermination et volonté de vaincre au premier degré, mais également des critiques de l’excès de celles-ci au second) qui transpirent de ces mangas. Le sport lui-même, quelque soit la palpitation qui se dégage de la rencontre, n’est finalement qu’accessoire par rapport à ce que représente la victoire, ou la défaite, pour la psychée des héros. Qu’il soit omniprésent, ou simple élément du décor, le sport est généralement un révélateur d’autre chose. Ce qui ne lui interdit pas d’être représenté pour lui-même (les matchs de Slam Dunk sont très réalistes par exemple, Ping Pong recelle plusieurs indications sur les styles de jeu, ou les types de raquettes) mais il est toujours média, et rarement véritable sujet du manga en question.

(JPEG)Si la Bande-Dessinée européenne n’a pas de grand héros sportif, ce n’est sans doute pas sans raison. Car les séries qui traitaient de sport présentaient celui-ci comme le coeur de l’oeuvre, ce qu’il n’est pas dans le manga, où il est juste le fixateur ; le matériau narratif (plus ou moins présent) qui débouche sur autre chose. Ce phénomène est particulièrement patent chez des auteurs comme Adachi, où les performances sportives, ou la vie de club, sont souvent des éléments déclencheurs de réactions sentimentales de la part des protagonistes. Mais c’est aussi le cas dans Captain Tsubasa. Si gorgé de football que soit ce manga, son intérêt ne réside pas dans le suspens des matchs, puisque Tsubasa gagne toujours ! C’est le comment de la victoire qui importe. Et celui-ci vient bien généralement de la plus grande volonté de vaincre qui anime le héros, et qui le conduit à se hisser à un niveau toujours supérieur à celui de ses adversaires, quelque soient leur technique, ou la force de leur équipe.

En seinen, en shôjo et bien sûr en shônen, ce dossier ambitionne de voir quel traitement est réservé au sport, et comment il est introduit, présenté et utilisé pour toucher un public particulier. Sans prétendre épuiser l’abondance d’un matériau, très partiellement traduit chez nous, on essayera d’aborder autant d’oeuvres que possible, dans leur individualité. Mais également de synthétiser sous forme d’articles transversaux certaines facettes de l’usage du sport dans les manga, ou dans les animes.

Sur le grand terrain de jeu qu’est ce dossier, n’hésitez pas à venir échanger quelques passes sur le forum, ou à construire une belle action par un article !

N’hésitez pas à venir échanger quelques balles sur le forum de ce dossier


Pour en apprendre plus...

 Un article de 1994, publié dans le dictionnaire de la civilisation japonaise Hasan.
 Un bref récapitulatif des sports prisés au Japon
 Un article sur les sports et distractions au Japon

par Pierre Raphaël
Article mis en ligne le 12 janvier 2005

imprimer

réagir sur le forum

outils de recherche

en savoir plus sur Artelio

écrire sur le site